04 82 29 21 00

Objet de votre demande

Informations personnelles

Menu 04 82 29 21 00
28 Quai Victor Augagneur 69003 Lyon
28 Quai Victor Augagneur
69003 Lyon
Lundi – vendredi : 9h à 19h
Lundi – vendredi : 9h à 19h
Contactez Maître Griot
Maître Griot, avocat au Barreau de Lyon
Contactez Maître Griot

Avocat en Dommage Corporel à Lyon | Maître Emilie Griot

Vous avez subi un préjudice corporel suite à un accident de la route, un accident de la vie ou d’une erreur médicale ? Vous recherchez un cabinet d’avocat à Lyon pour la prise en charge de la procédure d’indemnisation de la victime ? Avocat au Barreau de Lyon, Maître Emilie Griot vous propose son expertise en matière de droit des victimes et en droit du dommage. Vous pouvez faire confiance au savoir-faire de son cabinet d’avocat pour obtenir les dommages-intérêts correspondant au dommage corporel que vous avez subi. Maître Émilie Griot dispose des compétences nécessaires pour vous assister et défendre vos droits devant les juridictions compétentes, si vous êtes victime de :
  • Victime d’accident de la vie
  • Victime d’accident de la route
  • Victime d’erreur et d’accident médical
Avocat en droit du dommage corporel, Émilie Griot vous accueille au 28 quai Victor Augagneur à Lyon (quartier de La Guillotière). Le cabinet d’avocat est accessible par la route (parking à proximité) et par les transports en commun (métro D, arrêt Guillotière ou tramway T1, arrêt Liberté). Pour une prise de rendez-vous ou un renseignement, le secrétariat est joignable du lundi au vendredi, de 9h à 19h.

La victime d’accident de la vie

La victime d’accident de la vie

Les accidents de la vie courante représentent environ 19 000 cas de décès par an en France, selon les statistiques publiées par l’Institut de Veille Sanitaire. Ces types d’accidents touchent principalement des personnes vulnérables comme les enfants et les personnes âgées. L’origine d’un accident de la vie courante peut être diverse et variée : accident domestique, accident de bricolage, accident de vacances et de loisirs, accident de jardinage, accident de sports, accident survenant à l’extérieur (trottoir, épicerie…). Les statistiques de l’Institut de Veille Sanitaire précisent par ailleurs que près de la moitié des accidents de la vie courante concernent des accidents domestiques, ayant lieu à l’intérieur et à l’extérieur immédiat de la maison. En matière d’accident de la vie courante, il n’y a généralement pas lieu de prouver la faute d’un tiers, il n’y a pas de responsable à qui imputer l’indemnisation de la victime. Toutefois, la victime qui a souscrit un contrat d’assurance dit contrat de Garantie des Accidents de la Vie (GAV) peut bénéficier de tels dommages-intérêts. L’étendue de la garantie de la compagnie d’assurance varie toutefois selon les termes du contrat de garantie des accidents de la vie. Il peut également arriver qu’un accident de la vie courante engage la responsabilité d’un tiers (en cas de manque d’entretien, intoxication, incendie, défaut de construction, par exemple). Dans ce cas, il est tout à fait possible d’engager une procédure amiable pour obtenir réparation du dommage corporel subi, mais également d’engager une procédure judiciaire. Vous pouvez faire appel aux services de Maître Emilie Griot et de son cabinet d’avocat à Lyon pour prendre en charge la procédure liée à l’indemnisation de victime d’accident de la vie courante.

La victime d’accident de la route

Les accidents de la route ont lieu pratiquement tous les jours dans les différentes rues de France : accident de voiture, accident de moto, de cycliste ou de piétons. Si vous êtes victime d’un tel accident de la route, vous devez prendre conseil auprès d’un avocat en droit du dommage corporel avant d’engager toute démarche. D’une manière générale, sans l’assistance d’un avocat, la victime d’accident de la route risque d’obtenir des indemnisations des dommages-intérêts qui ne correspondent pas toujours aux attentes de la victime. Par ailleurs, près de 90% des victimes d’accidents de la route demandent la moitié de ce qu’elles auraient pu obtenir, si elles avaient saisi le tribunal. La procédure d’indemnisation de la victime d’accident de la route comporte un volet expertise visant à quantifier les préjudices subis par la victime, ainsi qu’un volet juridique et judiciaire pour obtenir l’indemnisation de la victime. Dans le cadre d’un accident de la route, il convient de distinguer les victimes directes (conducteurs des voitures accidentées, les passagers, piétons, cyclistes…), ainsi que les victimes indirectes (l’entourage proche de la victime). Concernant les victimes directes, l’on distingue également diverses formes de préjudices : préjudice corporel, préjudice patrimonial, préjudice extrapatrimonial, préjudice temporaire et le préjudice permanent. Les victimes indirectes, elles, pourraient subir d’autres types de préjudices, notamment la perte de revenus des proches décédés, les divers frais, le préjudice moral, le retentissement pathologique, et le préjudice extrapatrimonial exceptionnel. Quelle que soit la victime, vous pouvez solliciter l’assistance de Maître Emilie Griot et de son cabinet d’avocat à Lyon lors de la procédure d’indemnisation de la victime.

La victime d’erreur et d’accident médical

La victime d’erreur et d’accident médical

Si vous êtes victime d’une erreur médicale ou d’un accident médical, Maître Emilie Griot vous propose son assistance et ses conseils dans la prise en charge de la procédure d’indemnisation de la victime. Il est tout à fait possible d’obtenir l’indemnisation des dommages subis à la suite d’une activité médicale, selon les dispositions de la loi Kouchner du 4 mars 2002. Quoiqu’elle ne soit pas obligatoire, l’assistance d’un avocat est fortement recommandée, notamment pour la préparation du dossier et la réalisation de l’expertise médicale. Par ailleurs, il faudrait pouvoir prouver qu’une erreur médicale est fautive pour penser à engager la responsabilité d’un professionnel de santé. Dans certains cas prévus par la loi du 4 mars 2002 ne nécessitent pas d’engager la responsabilité du professionnel de santé, notamment les dommages résultant de produits de santé défectueux, les dommages résultant d’une vaccination obligatoire, les infections nosocomiales… Dans tous les cas, l’erreur médicale se décline en différentes catégories : la faute de diagnostic, la faute technique et la faute d’information. Sont ainsi considérés comme erreur médicale l’erreur de diagnostic, la faute dans le choix du traitement, la maladresse chirurgicale, le défaut de surveillance postopératoire, l’aléa thérapeutique… N’hésitez pas à faire appel aux services de Maître Emilie Griot pour vous assister lors de la procédure d’indemnisation de la victime.
Vous appréciez, partagez !
MADAME EMILIE GRIOT Télèphone04 82 29 21 00
Adresse28 Quai Victor Augagneur
69003 Lyon